Un an… déjà… M’enfin moi les anniversaires… le temps qui passe et repasse par-dessus, et encore une couche, sans arrêt, tous les ans, et… jusqu’au jour où on se dit - tiens, c’est marrant il y a de moins en moins de gens à me dire « eh le jeune » (reste plus que les anciens, les vraiment anciens qui me donnent encore du « salut l’jeunot ! »),

Alors que peut-on faire pour fêter tout ça dans la sérénité ?

Ne pas le fêter ?

Bah si quand même !

Une tisane ?

Non quand même pas !

Ca y est je sais, una siesta ! Una buena siesta…

Le cocktail Siesta est un alliance de saveurs… qui invite à une petite sieste au pied d’un caféier ou d’un platane, d’un saule, d’un mûrier, d’un séquoia sempervirens de 111 m ou d’un gratte-ciel plus haut que les nuages… et ce cocktail là, je le dédie à toi La Sieste, naturellement, qui sais tellement mieux en parler que moi de la sieste, grâce à la pratique, l’expérience et tout…

Pour l’occasion, comme d’autres cocktails ont leur olive, leur cerise ou même leur petit oignon mariné, celui-ci aura sa noisette, que l’on extraira de sa coque à l’aide de ce superbe outil qu’est le casse-noix et qui a même donné lieu à un opéra (non ?), enfin qui a donné lieu à un jeu ça j’en suis sûr (et même qu'il s'agit du fameux concours casse-noix)

Une noisette que l’on plongera délicatement dans le fond du verre… mais auparavant qu’on écrasera amoureusement entre ses doigts ou ledit casse-noix, pour lui permettre de libérer tous ses arômes…

la_sieste_blancdoeuf

Cocktail Siesta, rebaptisé La Sieste (après ajout de la noisette au milieu qu'on voit bien sur la photo…)

  • 4 cl de gin
  • 3 cl de kahlua (ou autre liqueur de café)
  • 1 noisette à peine écrasée
  • Glaçons

On verse tous les ingrédients sauf la noisette dans un shaker, on shake et on passe dans le verre avant de glisser la noisette...

A boire avec modération parce qu’il arrache quand même, mais comme de toute façon après on opte pour une position horizontale prolongée en adhérence parfaite avec la Terre, *hic* on s’en fiche un peu…