PICT8235

ingrédients

  • 300 g de farine

  • 1/2 sachet de levure chimique

  • 1 oeuf

  • 3 jaunes d'oeufs

  • 150 g de sucre glace

  • 1 sachet de sucre vanillé

  • 1 pincée de sel

  • 200 g de beurre

pourquoi le gâteau basque? barce que j'en avais envie, une envie terrible, une de ces envies qui ne vous lache pas les basques (humm oui, facile), une envie de chez envie donc... il faut savoir que fut un temps où le gâteau basque était ma référence en matière de gâteau, ma divinité gastronomique, sisi...

PICT8239
ici éclairé par les lueurs des bougies
pour le rituel et le sacrifice au dieu:
la grande cérémonie avec les 5h de chants liturgiques et le cercle autour de l'étoile et...

heu, qu'est-ce que je disais... une envie oui, donc je suis allé à la recherche de la recette ultime qui me replongerait pour quelques heures dans mon ancienne passion (à l'époque la recette était celle du patissier...) et sans vraiment de hasard je suis tombé ici, bouche bée devant la photo (c'est lui! c'est ce gâteau là que je veux! là, dans mon assiette...), j'ai refermé la bouche avant de trop baver et je me suis mis à l'ouvrage :

modus de l'opération

  1. faire fondre le beurre

  2. dans un saladier, battre les oeufs, les jaunes, le sucre glace, le vanillé, le sel

  3. ajouter le beurre et battre à nouveau

  4. incorporer levure et farine et réserver 1h

  5. préchauffer le four à 180°

  6. tapisser un moule avec les 2/3 de la pâte en remontant sur les bords

  7. remplir avec de la confiture de cerises noires (ici griottes)

  8. recouvrir de la pâte restante qu'on aura étalée à la taille du moule (galère avec un moule en forme d'étoile...)

  9. enfourner 45mn après avoir baissé la température du four à 160°

  10. Céline conseille de recouvrir de papier alu 1/4 d'h avant la fin (j'ai oublié mais comme je l'ai retourné... ceci dit, il n'était pas cramé)

et pour ma collection de pavés:

PICT8274

là, c'est pour la pt'tite cerise qui tente de se laisser tomber genre discret et de se faire la malle... mais je vous rassure, elle n'est pas allée bien loin...

PICT8276