Aujourd’hui, Armand (mon petit gars) a 3 ans.
Bougies, gâteau de sa maman, cadeaux, pas de dodo : la plus belle vie du monde entier…
Sans même tomber dans quelque nostalgie primaire, j’aurais pu songer que « ben, ça nous rajeunit pas tout ça ! » ; mais en fait si, ça me rajeunit (au moins pour la journée, on verra demain) : comme si j’avais trois ans avec mon fils – pffft, plus de temps, envolé...

quelques mots de sir James Mattew Barrie et tout sera dit :

"Lorsque le premier bébé rit pour la première fois, son rire se brisa en un million de morceaux et ils sautèrent un peu partout. Ce fut l'origine des fées."